Analyse du bilan publié par l'ACOSS

L’ACOSS a publié le 30 mars dernier un bilan des premières années de l’auto-entreprise et de ses évolutions.

Vous pourrez lire le communiqué de presse directement à cette adresse : http://creactions.net/20120402-ACOSS%20AE%20chiffres%202011-communique-de-presse-auto-entrepreneur-30-03-2012.pdf

Voici les éléments qui ont retenu notre attention et qui ont intéressé les assurances par la qualité des informations statistiques.

Tout d’abord le premier chiffre que nous pouvons retenir c’est que le statut d’auto-entrepreneur réunit plus de 750 000 travailleurs actifs, ce chiffre est intéressant car il démontre aux nombreux détracteurs du statut qu’en réalité bien des inscrits cotisent et donc ont une activité.

Ensuite, un chiffre qui est le chiffre d’affaire moyen réaliser par les auto-entrepreneurs, on peut noter que ce montant avoisine les 3500 euros par trimestre, ce qui en soit est un faible montant, mais si l’on considère que la majorité des personnes qui exploitent ce statut sont salariés à côté, le complément de salaire apporté est tout à fait notable !

Dans le même registre, on peut constater que le chiffre d’affaire annuel est en nette augmentation et se rapproche peu à peu des 10 000 euros.

En tête de ces résultats, il ressort que plus de 6 000 auto-entrepreneurs ont réalisé un chiffre d’affaire qui dépasse les 30 000 euros, montrant ainsi que l’auto-entreprise peut aussi conduire à des réussites professionnels, néanmoins dans ce cadre-là il faut avoir budgété l’argent nécessaire pour toutes la TVA collecté, sans quoi la surprise peut être de mauvais goût.

Du côté des métiers, il ressort que les métiers qui sont les plus concernés, sont d’une part en rapport avec la vente ou la réparation de véhicule à hauteur de 20%, puis les métiers de la construction presque 14%, qui sont directement visés par la future réforme du gouvernement et enfin les activités de services « généraux » pour 12,5% des parts actives.

D’autres éléments statistiques ressortent, une majorité d’homme est auto-entrepreneur plus de 63%, ce qui est relativement conséquent et devrait évoluer dans les années à venir. La tranche la plus concernée par ce statut est comprise entre 30 et 40 ans, mais surtout on constate qu’à peine 10% des auto-entrepreneurs sont âgés de plus de 60 ans.

Complément d’informations

De nombreuses informations détaillées viennent compléter les éléments que nous vous donnons dont un tableau comparatif particulièrement intéressant sur les métiers occupés par les auto-entrepreneurs en comparaison des travailleurs indépendants. Ce qui ressort immédiatement, c’est que les métiers à fort potentiel de chiffre d’affaire, ingénieur, juridique sont bien plus occupés par des travailleurs indépendants, mais pour l’ensemble des autres métiers, les auto-entrepreneurs sont majoritaires, parfois l’équilibre est juste comme pour les métiers de la construction et du commerce ou la réparation automobile, mais sinon la majorité d’auto-entrepreneur est écrasante sur tous les autres corps de métiers.