Assurance menuisier

pose fenêtreLe gros œuvre achevé, le menuisier entre en action pour fermer le bâtiment, permettre l’accès aux différents étages et meubler certaines pièces.

Comme les autres professionnels du bâtiment, le menuisier est obligé de garantir ses travaux et de s’assurer vis-à-vis des tiers grâce à une assurance responsabilité civile professionnelle.

  Comparez plusieurs devis d'assurance professionnelle

Le métier de menuisier

Le menuisier prépare, en atelier, les différentes pièces avant de les installer sur le chantier. Il effectue son ouvrage selon un plan précis en utilisant le matériau choisi par le client à savoir le bois mais aussi le PVC, l’aluminium ou encore un matériau composite. Quand les menuiseries sont fixées, il les enduit. Le menuisier pose le vitrage, en vérifie l’étanchéité et termine par la serrurerie.

De plus en plus souvent, les menuiseries sortent d’usine et l’artisan les installe. Le menuisier est également présent sur les chantiers de rénovation. Il monte des fenêtres à double vitrage, aménage des combles après les avoir isolés ou pose un bardage afin d’améliorer les performances énergétiques d’un bâtiment.

Un CAP est nécessaire pour exercer. Un brevet professionnel ou un BTS assurent une meilleure qualification permettant à l'artisan de se spécialiser, de diriger une équipe dans une entreprise et évidemment de s’installer comme auto-entrepreneur.

Les malfaçons touchant les menuiseries

Une malfaçon au niveau de la menuiserie peut être détectée immédiatement, par exemple une porte raclant le sol. Un coup de rabot et le problème disparaît. Les dommages importants sont généralement causés par des malfaçons passant inaperçues. C’est le cas lors d’infiltrations d’eau suite à une mauvaise étanchéité des fenêtres. Les taches de moisissures apparaissent plus tard et si l’infiltration se répète, non seulement la peinture et la cloison sont attaquées mais à terme la maçonnerie risque de se fissurer.

Des problèmes d’isolation thermique surviennent aussi suite à la mauvaise étanchéité des ouvertures, l’isolation insuffisante d’une cloison ou un défaut dans le bardage engendrent des ponts thermiques et donc une consommation énergétique élevée.

Mieux vaut être correctement assuré

Grâce à l’obligation qu’ont les professionnels de la construction de souscrire une assurance décennale ainsi qu’une assurance responsabilité professionnelle, le maître d’ouvrage ne craint rien. L’assurance prend à sa charge, pour une durée de 10 ans, le coût des travaux résultant de malfaçons dès lors qu’elles remettent en question la solidité du bâtiment ou le rendent impropre à son occupation.

La RC pro, elle, indemnise les tiers qui subissent un préjudice physique, matériel ou immatériel durant les travaux. Le menuisier en statut auto-entrepreneur, dont la profession est réglementée, est soumis à ces obligations.

Connaître le prix des assurances

Vu que le prix de l’assurance décennale menuisier diffère en fonction de nombreux critères comme le chiffre d’affaire, le niveau d’expérience de l’artisan, une demande de devis est nécessaire afin de connaître le montant des primes à payer.

devis assurance  décennale auto-entrepreneur

Les autres professionnels du BTP